Art & Culture | Musées

Le « Musée Passager » à Meaux

6 juin 2015 | Meaux

Place Henri IV à Meaux, le samedi 6 juin 2015, a eu lieu l’inauguration du Musée Passager. Cette installation itinérante présente de façon originale des œuvres d’art contemporain. Pour cette nouvelle édition, on joue l’immersion : on entre dans une maison, avec son jardin, son salon, sa chambre et... sa chapelle !

Visite du musée

Le musée présente d’abord un jardin baptisé « Incrédule ». Il a été conçu juste après les attentats de janvier 2015. Il était alors difficile de créer un joli jardin parsemé de roses. Les roses sont là pourtant, mais dans le mot « Incrédule », marquant ainsi une distance.

Le salon fait le lien entre l’art classique et l’art moderne, des photos de statues antiques se mêlent à leur représentation en graffiti. Le sol est parsemé de triangles animés (voir la vidéo). Ils sont censés représenter les 5 continents rapprochés dans une même continuité avec un « kaléidoscope » de cultures, d’éthnies...

La chambre reprend d’anciennes photos retraitées, portraits d’une famille américaine, d’une famille africaine. L’unité de la race humaine est exprimée par les visages d’une photo qui sont coupés/collés sur une autre.

Au sol, un lit est animé par une vidéo (voir vidéo) où chacun verra ce qu’il veut, peut-être la mer, la lune... C’est le lieu du rêve, de la fantaisie nocturne.

Puis le musée se prolonge par une « chapelle ». Des rectangles enduits de peinture phosphorescente nous invitent à la méditation...

Les visiteurs sont guidés vers le Musée Passager par un marquage au sol dans les rues avoisinantes.

Le jardin.

Le jardin.

Le salon avec un dallage vidéo au sol.

Mélange de l’art ancien et moderne.

La chambre avec le lit animé au centre en vidéo.

En mémoire d’un personnage disparu (au centre).

La chapelle.

Le sol animé du « salon » :

Le mur animé du « salon » :

Le lit animé de la « chambre » :

L’inauguration

L’inauguration du Musée Passager à Meaux a donné lieu à quelques discours, celui tout d’abord de la responsable de la culture de la région Ile-de-France, Roseline Sarkissian, puis celui du maire de Meaux, Jean-François Copé.

Discours d’inauguration du Musée Passager à Meaux.

Petit concert de Jean-François Copé

Retour en arrière

Le maire de Meaux, avant cette inauguration, avait donné de sa personne pour animer ce bel après-midi de juin en jouant quelques morceaux au piano, au pied de la cathédrale.

Extrait du concert de Jean-François Copé :

La cathédrale

Poursuivant ma flânerie, je me dirige vers la cathédrale dédiée à l’évêque Bossuet, l’Aigle de Meaux...

La cathédrale de Meaux.

Statue de Bossuet.

Statue de Bossuet.

Le spectacle de Meaux

A côté de la cathédrale est installée la grande scène du spectacle son et lumière de la ville, dédiée cette année à la guerre de 14-18, « Le guetteur de lumière ». On n’oublie pas que Meaux accueille le musée de la Grande Guerre.

Les gradins du spectacle son et lumière de Meaux.

Le jardin Bossuet

Enfin petit tour au jardin Bossuet avec des allées ombragées le long des remparts de la ville...

Le jardin Bossuet.

Le jardin et le musée Bossuet.

Allée le long des remparts.

Allée le long des remparts.

Et retour place Henri IV...

Graffiti en direct avec Neya MeauxTown

A côté du Musée Permanent, le graffeur Neya MeauxTown avait étendu une toile entre deux arbres et a dessiné un graffiti en direct.

A côté du Musée Passager, une toile était tendue entre deux arbres pour le graffeur Neya MeauxTown.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

< Article précédent


Musée de la Grande Guerre de Meaux

11 novembre 2014 | Meaux

En ce 11 novembre 2014, jour de commémoration du centenaire de la guerre de 14-18, une visite du Musée de la Grande Guerre de Meaux s’imposait... d’autant que l’entrée était gratuite pour l’occasion !

Voir

Article suivant >


Pop & Musique/Son à la Fondation Louis Vuitton

16 septembre 2015 | Paris

La fondation Louis Vuitton est abritée dans un étonnant bâtiment dû à l’architecte Frank Gehry. Le bâtiment lui-même, situé au bois de Boulogne, mérite une visite. Mais l’exposition qui s’y déroulait, « Pop & Musique/Son », valait aussi une visite. Les salles sont immenses, avec peu d’œuvres, mais chaque œuvre est une « claque », sans parler des vidéos, elles aussi très impressionnantes, mais que je n’ai pas pu, malheureusement, photographier...

Voir