Graffiti // Au hasard des murs

Graffiti à Quimper 2020

28 juin 2020 //

L’activité du graffiti à Quimper (Finistère), qui avait déjà faibli, se concentrant sur le port de Corniguel, a bien sûr subi les effets du confinement. Voici quelques signes d’une reprise observés début juillet 2020...

Au stade de Kermoguer

Voici le "Y" de la série "Y et X" de Phoaick Oner. 2020. Le "X", qui datait de 2018 et se trouvait sur l’édicule à l’entrée du stade, a disparu (voir photo suivante).

Le "X" de Phoaick Oner, daté de 2018. Disparu depuis...

Au port de Corniguel

Fresque d’Hoz à l’école Léon Goraguer

Réalisé en juin 2019 par Hozi Hoz, un portrait pour l’école Léon Goraguer.

Yannick Michelet toujours là !

Le mur de Cinéville n’est plus

Hélas, le mur de Cinéville, rue de la Providence, a disparu avec la démolition des garages.

Photo Google : le bâtiment avec les garages a été démoli, entraînant la disparition du mur de Cinéville...

La fresque de Cinéville photographiée en 2016.

La fresque de Cinéville photographiée en 2017. Elle n’avait pas bougé depuis.

On attend avec impatience juin 2021 et la version des "Arènes du Graff" à Quimper. L’événement devrait redynamiser le graffiti dans la ville.

1 vote
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site, abonnez-vous, c'est gratuit !

Je m'abonne !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Saint-Nazaire 2020

26 juin 2020 //

En Bretagne comme ailleurs, le graffiti reprend du poil de la bête après le confinement. Ainsi à Saint-Nazaire où j’ai pu voir ce 26 juin le DIASPORA CREW à l’œuvre pour la décoration de la façade de la Maison de Quartier de Méan-Penhoët. Il officiait sur le thème du Hip-Hop. L’occasion de découvrir les nouveautés dans cette ville où je n’étais pas venu depuis l’été 2018.

Voir

Article suivant >>


Street art à Landerneau

29 juin 2020 //

La ville de Landerneau (Finistère) est connue à plus d’un titre, notamment parce qu’elle est la ville où Édouard Leclerc a créé la première boutique discount en libre service et aussi grâce à la Fondation Hélène et Édouard Leclerc pour la culture. Mais en ce mois de juin 2020, c’est le street art qui m’y a attiré...

Voir