Art & Culture // Graffiti

MX Tour de Morlaix 2023

5 juillet 2023 //

Pour sa 5è édition, le MX Tour de Morlaix réserve de belles surprises : audace des créations, originalité de l’inspiration, choix des emplacements... Petite balade en ville, et hors-la-ville...

L’édition 2022 avait donné la part belle aux villages situés autour de Morlaix, permettant ainsi aux amateurs de street art de découvrir ces lieux où l’on passe trop rapidement... quand on y passe. On a ainsi pu admirer les magnifiques églises de ces lieux à l’écart.

Mais cette année, ZAG s’est recentré sur Morlaix, avec 7 nouvelles œuvres (deux œuvres ont été réalisées à l’extérieur). J’ai eu la chance de rencontrer l’organisateur du festival, qui est aussi artiste et qui m’a lui-même guidé vers l’œuvre magistrale qu’il a créée à l’entrée de la ville.

Morlaix intra-muros

Pour sa création, ZAG s’est inspiré d’une œuvre de Klimt, mais jugeant les visages de l’artiste autrichien un peu trop stricts, il a repris le visage et les mains d’une infirmière. C’est ce qui donne à son "Klimt" une grande modernité. En référence à la première marche des fiertés qui a eu lieu à Morlaix en mai dernier, il a même ajouté en haut de sa fresque une référence au drapeau arc-en-ciel LGBTQIA+.

Mais la principale originalité de la fresque est bien sûr ce surprenant serpent, évocation du caducée médical, entièrement réalisé à la feuille d’or ! Ce qui donne à sa peinture un éclat très particulier...!

Zag devant sa création.

En centre ville encore, en face du portrait de la Morlaisienne Brigitte Fontaine, réalisé par ZAG, l’artiste SWED ONER a réalisé le portrait d’Hubert, un agent du service de propreté de la mairie. En voilà un qui a gagné son quart d’heure de célébrité !

Swed Oner.

Autre surprise de ce festival, un portrait géant du graffeur Lorientais François EZRA Kernen, que DIFFUZ a représenté... très en colère ! Pourquoi cette colère ? Spécialisé dans le lettrage, il trouve sans doute que les festivals font la part trop belle aux "persos" et négligent les lettrages qui sont pourtant la base du graffiti (mais ce n’est que mon interprétation).

Ezra et Difuzo Azteka.

Renonçant à monter au collège du château par un escalier mortel, que j’ai surnommé "l’escalier de l’infarctus", c’est en voiture que je suis allé au sommet de Morlaix admirer l’œuvre impressionnante d’ODEITH. La surprise est de taille, car ODEITH n’est pas un habitué des festivals, mais il est venu à celui Morlaix...

Odeith.

On ne pouvait pas rêver meilleur emplacement pour cette œuvre de l’artiste brestois, WEN2, dont l’inspiration exprime des univers en suspension les uns sous les autres. L’immeuble où il a peint sa fresque paraît lui-même suspendu dans la rue...

L’artiste BEN CAILLOUS a lui voulu rendre un hommage à la région en représentant ce jeune pêcheur au "Cœur breton".

Ben Caillous.

À l’extérieur de la ville, ces deux surprenants portraits d’adolescents, une jeune fille et un jeune garçon qui se font face. Son œuvre s’intitule "Dans le regard d’un enfant". Qu’y a-t-il dans ce regard ? Pas de béton, non, mais des animaux, et un autre enfant.

Istraille.

Deux œuvres ont été réalisées cette année à l’extérieur de Morlaix :

Saint-Thégonnec

Slim Safont.

Botsorhel

Kat&Action.

Le « Off »

Mais le MX Tour a aussi son "OFF", des œuvres que ZAG peint au gré de son inspiration, comme ces "Avatar" qui décorent le cinéma RIALTO, ou ce Mr Propre qui exprime la colère de son auteur : "Fuck !". Laquelle expression, jugée un peu dure, a été "toyée" par un "L" pour "Luck". Une référence sans doute (c’est moi qui le pense !) à la chanson de Gainsbourg : "Aux enfants de la chance..."

Zag.

Zag.

Edition 2022

Pour finir ma déambulation dans Morlaix, je suis allé voir deux œuvres que j’avais ratées l’année dernière...

Soen Bravo.

Zeso.

Bravo à ZAG pour cette belle organisation et bravo aux artistes pour ces œuvres d’une grande sensibilité...

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux :

Dans la même catégorie

<< Série précédente


Parcours street art de Quimperlé

3 juillet 2023

Cinq artistes (ou duos d’artistes) ont cette année 2023 investi la ville bretonne de Quimperlé, dans le Finistère. L’initiative s’appelle "Variations urbaines" et permet une déambulation dans la ville, haute et basse, à la découverte de son riche passé, de ses réalisations contemporaines et surtout de ses jolis cours d’eau...

Voir

Série suivante >>


Shake Art Festival de Saint-Brieuc 2023

6 juillet 2023

Cette année 2023 à Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) un nouveau festival de street art, le Shake Art Festival, a pris le relais du Just Do Paint arrêté en 2021.

Voir

Nouveautés

Dernières séries mises en ligne