Art & Culture // Graffiti

Just Do Paint 2022 Rattrapage

2 juillet 2022 //

Suite à des dissensions au sein de l’organisation du Just Do Paint, le festival street art qui a "réveillé" Saint-Brieuc a été annulé. Malgré tout, je suis allé dans la cité des Côtes d’Armor pour photographier des œuvres que je n’avais pas vues ou qui n’étaient pas achevées.

Ce fut une bien triste nouvelle qui a choqué la ville il y a quelques mois : l’arrêt du festival de street art "Just Do Paint" créé en 2018. L’association animée par Bertrand Keravis, dit "Brinks", avait réussi à faire connaître et à dynamiser une ville un peu ingrate qui n’attirait guère le touriste.

Il fallait voir les visiteurs, une carte à la main, se promenant dans les rues de la ville, à la recherche des "pièces" graffées sur les murs. Ils s’émerveillaient, se croisaient et se recroisaient, se donnaient des tuyaux ou, au contraire, ne voulaient "rien dire", jouant le jeu d’une sorte de course au trésor, de jeu de piste artistique.

Après deux éditions très réussies, en 2018 et 2019, le festival avait été annulé en 2020 à cause de la pandémie de covid. Néanmoins, les artistes du crew organisateur, le TSF, avaient créé entre eux un "avant-goût" avec quelques belles pièces.

Puis en 2021, pour sa nouvelle édition, le festival s’était étendu à la périphérie de Saint-Brieuc afin de faire profiter les habitants de tous les quartiers du talent des artistes. Ce fut une belle réussite.

Mais dès qu’une entreprise connaît le succès, tout change, les enjeux deviennent plus importants, les égos s’aiguisent, les ambitions se manifestent, les problèmes se compliquent. C’est ainsi un faisceau de faits qui a conduit l’organisateur de l’événement, Bertrand Keravis, à dissoudre l’association qui la gérait, mettant fin à cette belle aventure, au grand regret des Briochins. Mais il est possible qu’après l’année d’arrêt, le festival reparte sous une autre forme...

Voici en tous cas quelques pièces que je n’avais pas vues lors de la précédente édition et des pièces qui n’étaient pas terminées lors de mon précédent passage à Saint-Brieuc. J’ai pu ainsi admirer le travail des organisateurs pour intégrer les œuvres dans l’urbanisme de la ville.

Le festival s’était aussi déporté en 2021 à Etables-sur-Mer où 4 pièces avaient été réalisées. J’y suis allé en 2022. Voir le lien en bas de page.


Rea à l’ancien centre de tri postal.

Les Oides.

Milouz.

Snake.

Nean.

Krol.

Romi.

Darkelixir.

Manyak et Seyb.

Kalouf Lambert.

Red.

2Rode.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

à voir aussi :

Dans la même catégorie

<< Série précédente


MX 29 Tour de Morlaix #4 2022

1er juillet 2022

L’édition 2022 du festival MX 29 Tour de street art organisé par l’artiste ZAG s’est déroulé, comme l’année dernière, à la fois dans la ville et dans les communes avoisinantes.

Voir

Série suivante >>


Quimper 2022

3 juillet 2022

Petite visite rituelle dans un des spots de Quimper, le gymnase de Kermoguer. Phoaick Oner s’en est donné à cœur joie, nous invitant à un "Balle des pantins" dans "l’Antre de la folie".

Voir