Blog // 2015

Chronique de mon activité photographique au fil de l’objectif...

Déjà avec le boxeur Mohamed Galaoui, j’avais réalisé de nombreux montages photographiques, notamment pour annoncer ses galas. Ma rencontre avec les deux catcheurs Asae Lyas et Senza Volto a été l’occasion de développer cette activité.

C’est Senza Volto, le catcheur masqué, qui, en découvrant certains montages que j’avais réalisés avec les boxeurs, surtout avec Mohamed Galaoui, m’a proposé de réaliser des montages sur un thème guerrier et apocalyptique.

J’ai ainsi réalisé avec ses photos une dizaine de montages.

Senza Volto domine la ville.

Pour Asae Lyas, j’ai imaginé un petit scénario d’affiches dans le métro.

Petit scénario où les passants jouent avec les affiches dans le métro.

Photoshop et ses mirages prenant ainsi de l’importance, il m’a fallu trouver où ranger ces séries. Ce n’étaient ni des portraits, ni des reportages. Il existait déjà une rubrique un peu fourre-tout où j’avais placé mes diaporamas thématiques. Il m’a semblé que les montages avaient leur place dans cette grande rubrique. J’ai donc créé une sous-rubrique « Montages photo ».

Une nouvelle formule d’affichage des portfolios

Pour l’occasion j’ai créé une nouvelle présentation qui permet d’afficher les images en plus grande taille que les vignettes carrées habituelles et de leur donner un titre. Je voulais un style qui se rapproche de l’exposition.

La nouvelle présentation de photos en mode Exposition

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

< Article précédent


L’Art et la Culture prennent leur liberté !

21 février 2015

Cela me démangeait depuis longtemps, cette fois, c’est fait ! Tous les articles de la rubrique « Art & Culture » quittent la rubrique « Explorations » et du coup cette dernière est rebaptisée « Voyages ».

Voir

Article suivant >


Portrait d’un photo... graffs !

5 août 2015

Dans son numéro du 5 août 2015, l’hebdomadaire La Marne publie un portrait de moi-même intitulé avec humour « Christian Julia, le photo... graffs ». Le journaliste, Pascal Pioppi, raconte ma découverte de l’univers du graffiti notamment dans ma ville, Meaux, mais aussi dans d’autres villes : Le Havre, Quimper et récemment Brest.

Voir