Graffiti // Au hasard des murs

Luxembourg [1] Luxembourg-ville

23 octobre 2018 //

On imagine que le Luxembourg s’illustre plus par ses banques que par ses graffitis. C’est une erreur ! La scène luxembourgeoise étonne par sa qualité, sa variété et son dynamisme. À commencer par la capitale, Luxembourg-ville.

Centre ville

Dans la ville de Luxembourg comme d’ailleurs dans tout le pays, le graffiti jouit d’une liberté très encadrée. La chasse aux tags est intense. Mais les fresques de qualité sont encouragées par une politique à la fois ouverte et rigoureuse qui s’appuie sur les plus connus des artistes "historiques" locaux comme SPIKE, SUMO, STICK ou JOËL ROLLINGER.

SADER. Place Guillaume 1er. À deux pas de la mairie. Tour d’aération du parking régulièrement repeinte.

JAMES STRAFFON. FABER. Place Guillaume 1er. Série de portraits de cyclistes à l’occasion du Tour de France 2017.

Palissade de chantier place Guillaume 1er.

SUMO. Anamorphose réalisée à la demande de la ville au fond de la rue de Louvigny pour masquer les travaux.

André MÉNARD (en haut) et SPIKE. Commande de la ville à SPIKE pour masquer les tags et les dégradations en bas de la fresque réalisée par l’architecte. Rue des Capucins.

Rue Cessange

Dans cette rue à l’entrée de la ville, SUMO a été chargé par le cabinet d’architecte de décorer le bâtiment en novembre 2011. L’opération s’est déroulée devant des voisins surpris de voir apparaître des graffitis dans leur rue ! Certains ont appelé la police pendant la réalisation !

L’Atelier

C’est aussi une commande faite à SUMO. Cette fois par la salle de concert L’Atelier en juin 2014.

Dans les rues

Même si la municipalité fait la chasse aux tags et graffitis sauvages, on peut quand même en voir quelques-uns dans les rues...

Skate park d’Hollerich

Mais le lieu culte du graffiti au Luxembourg, ce sont les anciens abattoirs. C’est sur l’un des bâtiments transformé en skate park que les premiers graffeurs de la ville se sont essayé. Rapidement, ils ont investi les façades des autres bâtiments et l’endroit est désormais le lieu d’expression libre au Luxembourg.

NASK.

NASK.

Rue de l’Aciérie

Un peu à l’écart du centre ville, dans un endroit qui accueille le Luxembourg Center for Architecture, 1, rue de l’Aciérie, découvertes de belles fresques.

Galerie 1:1

Rencontre avec SUMO dans la galerie qu’il a ouverte en centre ville, 31, rue de Strasbourg. La galerie lui sert aussi d’atelier.

Alëxone DIZAC.

Alex FARTO AKA WHILS.

SPIKE.

SPIKE.

À noter les deux œuvres de SPIKE. Le graffeur intervient souvent dans les usines désaffectées de la ville. Il demande à un photographe professionnel d’immortaliser ses interventions puis vend les photos.

Le tunnel de Kirchberg

En périphérie de Luxembourg-ville, dans le quartier de Kirchberg, se trouve un tunnel qui, après bien des tractations avec les Chemins de Fer, a été laissé à la libre inspiration des graffeurs.

1 vote
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site, abonnez-vous, c'est gratuit !

Je m'abonne !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Fresque DJ Dee Nasty par RAST MT

20 octobre 2018 //

Découverte ce 20 octobre 2018 de la fresque réalisée par Rast Mt d’AOS Clan aux Puces de Saint-Ouen en hommage au légendaire DJ Dee Nasty.

Voir