Graffiti // Au hasard des murs

Le tunnel générationnel

31 juillet 2017 //

En lisière de Brest (Finistère), il y a un petit pont étonnant où les graffeurs ont réalisé deux fresques face à face. L’une représente la jeunesse d’hier, l’autre la jeunesse d’aujourd’hui. Quel est le message ? A vous de le découvrir...

Ce qui me frappe, personnellement, c’est la place de l’homme dans les deux fresques. Dans la fresque ancienne, l’homme est le père de famille, c’est lui qui pédale et tire sa femme (qui ne pédale pas !) et même le chien dans la cariole. En revanche, dans la fresque moderne, l’homme est une sorte d’adolescent attardé, pas très différent de ses enfants, et c’est la femme qui est devant. On n’est même pas sûr qu’il soit le père des enfants...!


Portfolio


1 vote
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Retour à Corniguel

30 juillet 2017 //

Visite à Corniguel, site au bord de l’Odet à Quimper. Des nouveautés dans ce lieu que j’avais photographié l’année dernière.

Voir

Article suivant >>


Le parking du Moulin à Poudre

31 juillet 2017 //

Dans le quartier du Moulin à Poudre à Brest (Finistère), un parking est un des spots préférés des graffeurs de la région. Il accueillait cet été une fresque du « Comité de Tagueurs Brestois » bien fraîche.

Voir