Christian Julia Photographies
BoxeursCatch Modèles Body-building Wuze BBoy
En France
Mise à jour : 28 avril 2013

Le Mans l’endurante

Le Mans | 13 avril 2013


Le temps n’y fera rien, Le Mans est la ville de l’endurance ! Un centre ville moyenâgeux préservé, une enceinte romaine encore debout, et bien sûr un célèbre circuit où l’on teste depuis des décennies la robustesse de bolides qui roulent des mécaniques des heures et des heures durant...

Découverte de la ville entre amis, le temps d’un week-end.

Le Mans

Notre week-end commence par un excellent repas au restaurant « Les 7 plats » dans le chœur historique du Mans. Cerise sur le gâteau, si j’ose dire, nous y croisons un monument lui aussi historique, Guy Bedos lui-même, qui déjeune à quelques tables de nous...

Puis notre guide nous rejoint et nous emmène visiter ce magnifique centre ville incroyablement préservé. Il est entretenu avec le plus grand soin et de nombreux films historiques y sont tournés.

Nous visitions la très ancienne cathédrale Saint-Julien dont certaines parties sont construites à l’emplacement de l’ancienne enceinte romaine.

Notre visite du Mans se poursuit du côté de l’enceinte romaine, que nous franchissons allègrement pour visiter la partie moderne de la ville.

Puis nous nous rendons dans le musée de Tessé en plein réaménagement.

’Le Baiser Suprême’ d’Ernest Christophe.

À l’entrée je tombe sous le charme d’une statue intitulée « Le baiser suprême » (1891) d’Ernest Christophe. Le site du musée présente l’œuvre ainsi : « Un poème de Leconte de l’Isle est gravé à la base du marbre ; il fait référence à une »chimère« . Il s’agit d’un être qui a un torse et une tête de femme, sur un corps de lionne ; cela ressemble plutôt à une sphinx. La chimère tient entre ses griffes le corps d’un jeune homme, et l’embrasse avant de le tuer ». Wouah !

Moussé en Vexin

Nous passons la nuit dans un sympathique et très moderne gîte rural à Moussé en Vexin. Dans la salle de bain de ma chambre, qui est spécialement équipée pour les handicapés, je fais une expérience insolite, celle du petit jet qui, lorsqu’on est assis sur les toilettes, nettoie à la fin des opérations la partie intime sur quoi on s’assoit. Inoubliable ! Il y a même une option oscillations !

Le Jardin d’atmosphère du Petit-Bordeaux

Puis nous prenons la direction d’un jardin extraordinaire, le Jardin d’atmosphère du Petit-Bordeaux. Depuis 40 ans, un couple aménage le lieu avec patience et amour. Chaque partie du jardin est traitée selon un thème particulier. Las ! Compte tenu du temps pourri que nous avons depuis cet hiver, la végétation a trois semaines de retard et nous n’avons pas vu beaucoup de fleurs...

Après cet épisode de sérénité et de beauté, dans un décor digne de Blanche-Neige et les 7 nains, nous déjeunons au Relais Saint-Hubert puis nous reprenons la route direction le circuit des 24 heures du Mans en empruntant la célèbre ligne droite des hunaudières, qui est ouverte au public entre les compétitions. Magique

Le musée des 24 heures du Mans

Nous commençons par visiter le musée.

Le circuit des 24 heures du Mans

Attirés par les vrombissements de moteurs, nous pénétrons ensuite sur le circuit mythique. Les membres d’un club font tourner leurs bolides sur la piste. Je m’installe avec mes amis dans la célèbre tribune Dunlop.

C’est sous un soleil de plomb et dans le hurlement des cylindrées que se termine notre week-end manceau. Voilà, c’est fait, nous sommes entrés dans la légende !

Géolocalisation

Le Mans - Pays de la Loire
Publié le 27 avril 2013
PrécédentSérie précédente
Les Orgues de l’Ille sur Têt
Série suivanteSuivant
Drame affreux à Pleyben !
Accueil du site > Voyages > En France > Le Mans l’endurante