Voyages // En France

La Gorge de la Fou

25 août 2012 //

Située à 2 km d’Arles-sur-Tech dans les Pyrénées-Orientales, la gorge de la Fou est un lieu incroyable, creusé par la rivière la Fou, d’où son nom. Aujourd’hui, cette gorge, la plus étroite du monde (à peine 1m50 de large !), se visite, mais autrefois, le lieu avait la réputation d’abriter des mauvais génies et personne ne s’y aventurait !

La gorge s’étend sur 1.700 mètres et il faut marcher casqué ! Pas de réseau pour les cellulaires, juste des téléphones accrochés à la paroi de la gorge, de temps en temps... Un lieu de légende à ne pas manquer si vous passez dans la région.


Portfolio


L’entrée dans la gorge est très impressionnante.

Des postes de secours sont installés en trois endroits du parcours.

Un énorme rocher a été stoppé net par les parois de la gorge.

Il vaut mieux être casqué car les chutes de cailloux ou de petits rochers ne sont pas rares.

L’endroit était autrefois le terrain des mauvais génies et il fallait solliciter la protection de la Sainte Vierge pour s’y aventurer.

Les plus gros rochers sont souvent arrêtés dans leur chute par l’étroitesse de la gorge.

La gorge est si étroite qu’on a vraiment l’impression de pénétrer dans la montagne.

D’ailleurs, le chemin est parsemé de grottes.

Dans le lit de la rivière La Fou, d’énormes blocs de rochers qui ont dévalés sont restés bloqués.

1 vote
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

à voir aussi

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Aux origines de ma famille : les Julia d’Arles-sur-Tech

25 août 2012 //

En vacances dans les Pyrénées-Orientales, je n’ai pas manqué de visiter la petite ville d’Arles-sur-Tech, près d’Amélie-les-Bains. Cette petite ville est chère à mon cœur puisque c’est le berceau de ma famille paternelle. Le nom de Julia est d’ailleurs très répandu dans la région. L’occasion de remonter aux sources de mes origines catalanes...

Voir

Article suivant >>


Céret, paradis des peintres

27 août 2012 //

Dans les Pyrénées-Orientales, tout près d’Amélie-les-Bains, il existe un petit village qui a attiré dès le début du XXè siècle des poètes, des musiciens et de nombreux peintres, Braque, Matisse, Picasso, Herbin, etc... Les œuvres de ces artistes ont été rassemblées dans un musée d’art moderne qui vaut une visite, comme la ville elle-même, et ses environs.

Voir