Graffiti // Au hasard des murs

Hommage au graffeur Toux Oner

17 septembre 2016 //

De passage dans le Loiret j’ai découvert près de Montargis un endroit qui dégage une atmosphère particulière. C’est un entrepôt désaffecté qui semble figé dans le temps. A l’intérieur, on peut admirer de nombreuses créations du graffeur Toux, décédé en juillet 2015. Une fresque sur un des murs extérieurs lui rend hommage.

Toux Oner [1], de son vrai nom Guillaume Fabre, est mort le 29 juillet 2015 après s’être jeté du 9e étage d’un immeuble à Montargis. Il avait 32 ans. Il était spécialisé dans la réalisation de portraits. Le lieu que j’ai visité ressemble beaucoup à un sanctuaire à sa mémoire.


Portfolio
(30 photos)


Notes

[1] Prononcer "Touxe".

3 votes
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site, abonnez-vous, c'est gratuit !

Je m'abonne !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Le village abandonné du Pirou

16 août 2016 //

Le Pirou est un petit village de la côte Normande. Un promoteur y a construit près de 200 maisons... sans permis de construire ! Aucun raccordement sanitaire n’était prévu, le réseau de la ville ne pouvant absorber un tel afflux de population... L’opération immobilière a tourné court. Les maisons, qui étaient terminées, ont été dépouillées. Aujourd’hui, le village abandonné est devenu un musée à ciel ouvert envahi par les graffeurs. On vient maintenant s’y promener en famille pour admirer les œuvres, et les peintres du dimanche immortalisent les lieux.

Voir

Article suivant >>


Balade Street Art dans Vitry-sur-Seine

23 septembre 2016 //

Le 23 septembre 2016, c’était soirée Street Art à Vitry-sur-Seine, avec la présentation et le test d’une application créée par Digital Street Art qui permet de localiser et de visualiser dans le monde entier les graffitis. Il y eut ensuite une balade dans la ville et la projection d’un film de Jérôme Thomas sur le muralisme pour clore cette belle soirée.

Voir