Graffiti // Au hasard des murs

Graffitis du 1er mai

1er mai 2016 //

Certains profitent du 1er mai pour aller cueillir du muguet, moi je suis parti à la cueillette du graffiti dans un endroit totalement hostile au piéton : l’échangeur de Pontault-Combault et sa voie de chemin de fer. J’ai retrouvé les graffitis d’Askom et Kebi que j’avais photographiés depuis la Francilienne. Longtemps restés seuls, ils ont désormais des compagnons.


Portfolio


Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Article suivant >>


Nouveautés de mai au Jardin Extraordinaire

5 mai 2016 //

Ce jeudi 5 mai 2016, jour de l’Ascension, je suis allé faire un petit tour au Jardin Extraordinaire de Meaux. Avec les beaux jours, de nouveaux graffitis ont poussé sur les murs. Et le graffeur Neya Meauxtown était à l’œuvre...

Voir