Graffiti // Au hasard des murs

Graffitis à Redon

19 juillet 2018 //

Peu de nouveautés en 2018. La halle Garnier doit être détruite et du coup, les artistes n’y vont plus. Sauf Jef, justement, qui continue de semer ses visages dans la ville ou tout à côté, au « Transformateur » de Saint-Nicolas-de-Redon.

À la halle Garnier

Mur réalisé en juin dernier pour soutenir Yaya Diallo, un Guinéen de 19 ans actuellement en formation au « Transformateur » pour devenir maçon et menacé d’expulsion.

JPEG - 231.2 ko
JEF / EZRA / KAZE (Diaspora) / PIERRE-MARIE HUET alias PMH / TASHE.
JPEG - 369.8 ko
JPEG - 246 ko
JPEG - 262.9 ko
JEF. Après avoir participé à beaucoup d’événements dans la région et ailleurs, JEF s’offre un petit plaisir personnel en laissant libre cours à son goût pour les portraits.
JPEG - 316.1 ko
JEF. Inspiré d’une bande dessinée.

Au « Transformateur »

JPEG - 392.3 ko
JEF.
JPEG - 494.2 ko
JEF.
JPEG - 286.5 ko
JEF.

JPEG - 305.7 ko
JEF / GREKY.
JPEG - 337.8 ko
JEF.
JPEG - 269.4 ko
JEF.
JPEG - 207.2 ko
JEF.

JPEG - 328.3 ko
JEF.
JPEG - 368.7 ko
Le graffiti de SWING s’enfonce peu à peu dans la rouille.
2 votes
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Graffitis à Quimper

18 juillet 2018 //

Visite des spots de Quimper en juillet 2018. Au départ, rien ne semble avoir beaucoup bougé. A l’école Saint-Corentin, peu de nouveauté. Je découvre le portrait de Simone Veil réalisé en août 2017 que je n’avais pas vu. Il y a aussi un autre portrait d’Hozi Hoz un peu abîmé par le temps que je me suis permis de « restaurer »...

Voir

Article suivant >>


Graffitis à Brest

20 juillet 2018 //

Comme tous les étés Christian Audrezet a bien voulu me guider dans les rues de Brest pour découvrir les nouveautés de cette année. Deux choses me frappent : les œuvres deviennent de plus en plus larges, ce qui réduit un peu l’espace d’expression, et WORM est devenu très présent...

Voir