Graffiti | Au hasard des murs

Graffiti à Meaux [7] Au milieu de nulle part

13 juin 2015 |

À la périphérie de Meaux, perdu tout seul au beau milieu de nulle part, un petit bloc de béton s’ennuyait ferme entre ses quatre murs sans âme, quand des graffeurs décidèrent de lui donner vie... Voici le résultat...

Les graffiti

Le dragon de nulle part veille désormais sur le bâtiment.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

à voir aussi

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

< Article précédent


Graffiti de Meaux [6] Retour au jardin extraordinaire

13 juin 2015 | Meaux

En novembre 2014, j’avais découvert à Meaux, dans cette grande ville maussade, loin des noirs buildings et des passages cloutés, un jardin vraiment extraordinaire, où un jardinier inspiré faisait pousser des graffiti en toute liberté. Quelqu’un m’a dit que les graffiti de la saison nouvelle avaient fleuri de toute part. Alors, j’y suis retourné, toujours émerveillé...

Voir

Article suivant >


Graffiti à la Rhumerie d’Esbly

20 juin 2015 | Esbly

Le samedi 20 juin 2015, pour fêter l’été et la musique (mais pas que), MeauxTown organisait à la Rhumerie d’Esbly un événement à partir de 14 heures et jusqu’au chant du gendarme, avec côté cuisine, saucisses et poulets, côté bar, planteur, mojito, Despé, et côté cour, graffiti avec Kistor, Neya, Obsen, Sex et Fabien Lelu, et aussi danse, et côté jardin, DJ et rap. Un bon moment Hip-Hop très arrosé, mais sans pluie.

Voir